fbpx
Améliorer vos photos

Pourquoi vos photos ont une drôle de couleur ( et comment régler ça )

Vous avez peut être remarqué que certaines de vos photos sont étranges. Vous avez une drôle d’impression en regardant ces photos sur l’écran. Mais vous n’arrivez pas à dire ce qui ne va pas.

C’est subtil. Presque émotionnel.

Et si je mettais le doigt dessus ?

… C’est au niveau des couleurs que ça ne va pas.

La couleur de la photo est trop “orangée”. En y faisant attention, on dirait que la photo a pris une teinte orange. Trop chaleureuse

Ou à l’inverse, la photo vous semble froide et peu chaleureuse. Le bleu ressort beaucoup trop.

C’est un défaut commun sur les photos immobilières. Et il vient de ….

La “Balance des Blancs”

ENTRE BLANC ET JAUNE, MON CŒUR BALANCE…

La “balance des blanc” est aussi appelé “température” d’une image. C’est une valeur de la colorimétrie d’une photographie.

En photographie, on gère de la lumière. Et pour plusieurs raisons, nous devons aussi gérer des couleurs.

D’abord, parce que la lumière peut être naturellement teintée…

Vous avez déjà remarqué que certaines lumières étaient plus blanches que d’autres. Lorsque vous achetez une ampoule pour remplacer celle qui a grillé chez vous. Vous avez peut être fait attention à la couleur de la lumière de cette ampoule. Mais si ! on parle de lumière blanche ou plutôt jaune. C’est même écrit sur certaines boîtes.

Vous connaissez la différence entre la lumière crue d’un néon et celle d’une ampoule vintage qui diffuse une lumière chaude.

Et bien la lumière naturelle va aussi varier suivant plusieurs critères. Comme la période de l’année par exemple, ou la position du soleil, ou l’heure de la journée.

Les photographes connaissent bien l’heure bleue ou l’heure jaune. Ce sont des moments particuliers de la journée, juste après l’aube, ou au crépuscule. Ces moments offrent une lumière incroyable pour la photo de paysage. Et ces luminosités sont naturellement teintées.

Ensuite, dans une pièce, la quantité et la qualité de la lumière ambiante va aussi varier. En fonction de la couleur des murs, des vitres, des voilages ou de l’ambiance de la pièce. Et aussi en fonction de l’utilisation des lumières artificielles de la pièce. Si vous avez allumé l’ampoule du plafond ou pas.

Bref, vous allez devoir vous adapter à des lumières différentes.

« WB » POUR WHITE BALANCE

Votre appareil photo doit s’adapter à différentes lumières et différentes couleurs. Et il a une fonction prévue pour ça. La fameuse balance des blancs.

C’est une mesure qui va adapter l’appareil à la couleur de la lumière ambiante. C’est un des paramètre que va estimer votre appareil.

Sur votre appareil elle est notée WB, pour White Balance. Et vous pouvez spécifier une valeur pour cette « white balance » afin de vous adapter à la lumière du moment, ou laisser l’appareil gérer cette couleur en automatique.

En pratique, on parle de degrés Kelvin, et de lumière naturelle, néon. C’est pas simple à imaginer !

Ce qu’il y a à retenir, c’est que vous avez la possibilité d’adapter cette balance des blanc en fonction de la photo à réaliser. Cela vous permet de rendre au mieux les couleurs naturelles.

La plupart du temps, votre appareil sera sur le mode automatique. Il calculera tout seul la bonne température et la bonne balance des blancs. Mais quelques fois, il fera des erreurs, et vos couleurs seront plus ou moins chaudes.

Elles seront trop “chaudes”, et leur teinte ira vers le orange.

Ou trop “froides” et elles seront plus bleues que la normale.

COMMENT JE PEUX FAIRE POUR GÉRER LA BALANCE DES BLANCS

Pas de miracles, vous n’avez que 2 possibilités.

✅ Gérer la température en post-production grâce à la retouche

✅ Gérer la température lors de la prise de vue

Donc en gros

👍 Soit vous prenez vos photos en balance des blancs automatique (AWB).

Dans ce cas là, vous gérez la balance des blancs en post production. Il est en effet possible de modifier la balance des blancs et la température d’une image sur les logiciels de retouche. Déplacez doucement le curseur « température » de votre logiciel pour voir l’impact du paramètre.

✌ Soit vous devez “contrôler” votre photo à la prise de vue.

Faites alors attention à la couleur et à la teinte de la photo avant de déclencher. Si elle n’est pas naturelle, modifiez la valeur de la balance des blanc pour l’adapter au mieux à la couleur naturelle. Sur votre appareil, le plus simple est d’essayer les valeurs possibles. Rassurez vous il n’y en a pas 2000. Vous arriverez vite à comprendre comment ça fonctionne.

OK, MAIS ALORS COMMENT BIEN CHOISIR LA TEMPÉRATURE ?

C’est pas pour rien si ce paramètre s’appelle la balance des blancs. On va donc faire attention à ce qui est BLANC sur votre photo.

Repérez un élément blanc dans votre composition. Une porte, un mur, un cadre, un coussin, un caniche… Et sur l’écran, choisissez la bonne valeur de température en rendant cet élément bien blanc sur votre photo.

Bien sûr, ne vous “bloquez” pas sur cet élément blanc. C’est votre repère et votre point de contrôle. Mais il faut garder un œil sur la photo dans sa globalité. C’est une question d’estimation et de ressenti.

D’autant plus que vous seul connaissez les couleurs naturelles de la pièce puisque vous y êtes physiquement. Et là dessus, je ne peux pas vous aider plus dans un article.

VOUS SAVEZ CE QUI VOUS RESTE A FAIRE

Désormais, vous savez qu’il existe un paramètre pour gérer la température d’une photo. Vous savez que vous pouvez gérer ce paramètre à la prise de vue ou en retouche. Vous savez qu’il faut vous appuyer sur un élément blanc de l’image. Et estimer au mieux les couleurs pour qu’elles restent naturelles.

Donc à vous de jouer. Faites quelques essais sur vos prochaines photos. Celles que vous allez faire cette semaine.

Et on reparle sur le blog, ou sur les réseaux sociaux.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *